skip to Main Content

“Créer pour partager

Créer… car les mots sont parfois insuffisants pour exprimer ce que l’on ressent, ce que l’on voudrait donner à l’autre.

La matière glisse entre mes doigts et la couleur s’étale sur la toile. Les formes se cachent, émergent au gré des sensations et du travail.

La lumière accentue subtilement les ombres ; la couleur donne l’énergie, la force et apaise…  Jour après jour car le mystère de la vie reste une quête éternelle.
Et lorsque l’œuvre est achevée, c’est la confrontation avec celui qui la regarde qui me fait vibrer.

La relation triangulaire entre l’artiste, l’oeuvre et le spectateur s’instaure de façon consciente ou inconsciente. En peinture comme en sculpture elle est unique.

Cet échange peut être discret, timide, intellectuel, spirituel, joyeux, explosif… Il est un instant précieux qui m’engage à créer. “

“Créer pour partager

Créer… car les mots sont parfois insuffisants pour exprimer ce que l’on ressent, ce que l’on voudrait donner à l’autre.

La matière glisse entre mes doigts et la couleur s’étale sur la toile. Les formes se cachent, émergent au gré des sensations et du travail.

La lumière accentue subtilement les ombres ; la couleur donne l’énergie, la force et apaise…  Jour après jour car le mystère de la vie reste une quête éternelle.
Et lorsque l’œuvre est achevée, c’est la confrontation avec celui qui la regarde qui me fait vibrer.

La relation triangulaire entre l’artiste, l’oeuvre et le spectateur s’instaure de façon consciente ou inconsciente. En peinture comme en sculpture elle est unique.

Cet échange peut être discret, timide, intellectuel, spirituel, joyeux, explosif… Il est un instant précieux qui m’engage à créer. “

Sous les caresses du pinceau
Sous les caresses du pinceau
Back To Top